Le travail semble enfin payer pour le ROC qui obtient pour la première fois depuis bien longtemps de bons résultats en Fédérale 2. Nul doute que les jeunes pousses issues de nos équipes de jeunes n’y sont pas étrangères. Pour nos deux équipes seniors, le challenge n’est pas terminé. Décryptage des enjeux.

Pour la Reserve : la bagarre est intense entre la 4e et la 6e place. De la 3e à la 6e place, ce sera un barrage sur terrain neutre.

Une défaite lors de ce barrage serait synonyme de fin de saison. Une victoire serait synonyme d’accession en phases finale (1/16 – 1/8 – 1/4 – 1/2 – finale, tout en match couperet).

Pour l’équipe 1 : A l’image de la réserve, la bagarre est intense aux places qualificatives. Le trou semble fait avec la 7e place. En cas de 3e ou 4e place, nous recevront pour le barrage. alors qu’en cas de 5e ou 6e place, ce sera à l’extérieur.

Ce barrage sera un match couperet, et le vainqueur sera qualifié pour une phase finale. Le perdant verra sa saison de terminée. Les 16e et 8e de finales seront en match aller retour. La suite se déroulera en terrain neutre.

Les vainqueurs en 16e de finale seront promus en division supérieure (qui se nommera l’an prochain « Première Division »). Cependant, même en cas de défaite en 16e, il persiste une chance d’être promu. En effet, les défaits en 16e de finale s’affronterons lors de barrages d’accession en match aller retour.

Au total, c’est donc 24 équipes de fédérale 2 qui seront promues en Première Division (sur un ensemble de 8 poules et 96 équipes).